La plupart des entrepreneurs ne sont pas des comédiens nés pour être le porte-parole avéré de leur entreprise, et les très petits entrepreneurs et les travailleurs autonomes n’ont pas nécessairement les moyens de s’en payer un. De toute façon, qui de mieux placé pour parler de votre affaire que vous-même? Pour tourner des capsules vidéo avec des personnes qui ne sont pas tout à fait à l’aise avec une caméra, il faut éviter le style publicité télé où l’interlocuteur parle directement à la caméra.

Il y a différentes méthodes qui facilitent cependant les choses, comme simuler une entrevue, ou encore filmer la personne dans la pratique de son métier. Et savez-vous ce qu’il y a d’étonnant? Les deux sont combinables. Quoi qu’il en soit, il est important que l’entrepreneur ait eu le temps de se préparer, et, pour se faire, le responsable de la production vidéo doit définir avec lui ce qu’il sera le plus à l’aise de dire de façon naturelle, afin qu’il n’ait pas l’air d’un robot devant la caméra.