Toujours distribués gratuitement dans la plupart des foyers, on pourrait croire que les annuaires papier représentent un bon investissement en termes de supports publicitaires. Toutefois, qui dit « largement distribué » ne dit pas nécessairement « largement consulté ». Effectivement, souvent laissé sur la tablette sous le téléphone fixe (lorsqu’il y en a un), ou encore déposé au recyclage, cette méthode pour rejoindre le public est de moins en moins utilisée.

Aujourd’hui, la majorité des gens prennent leur cellulaire et font une recherche simple sur un moteur de recherche, appuient sur le bouton « appeler » et le tour est joué. Alors si votre clientèle est très âgée ou si vous cherchez à rejoindre l’homme des cavernes moyen, vous pouvez toujours y mettre votre argent, mais j’ai bien peur que le retour sur investissement ne soit décevant.

Facebook
Facebook