Pour plusieurs, l’accroche (ou le slogan, pour les intimes) est le moment idéal pour faire l’étalage de leur manque d’imagination, mais pour d’autres, c’est l’occasion rêvée de susciter chez le consommateur le goût d’aller plus loin dans l’exploration de leur marque. Après le logo, l’accroche est la première chose sur laquelle se poseront les yeux du consommateur et ce, c’est plus qu’important. Le problème est que cet élément marketing de base est souvent largement sous-estimé, car de nombreux commerçants l’ont rendu banal, même repoussant, par l’utilisation de jeux de mots faibles en impact ou encore des allusions douteuses. Pourtant, le slogan est le vecteur de votre positionnement, de votre identité. Ce n’est pas pour rien que toutes les multinationales qui ont une stratégie marketing efficace en ont un : il est le reflet de l’âme de l’entreprise. Toutefois, et c’est bien le centre de son impopularité chez certains, il s’agit d’une arme à double tranchant, puisque s’il est mal utilisé, le slogan nuit davantage qu’il aide, en propageant le mauvais message et la mauvaise image.